Plan d'études romand -
Maturité professionnelle
Accueil > Plan d'études Romand > Le pourquoi

Le PER-MP :
le pourquoi ?

Considérant le niveau de détail du plan d'études cadre pour la maturité professionnelle (PEC MP) et sur proposition de la conférence latine de l'enseignement post-obligatoire (CLPO), l'Assemblée plénière CIIP a décidé le 8 mars 2013 la création d'un plan d'études romand pour la maturité professionnelle (PER-MP) en conformité avec l'ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr du 24 juin 2009) (art. 29 et 36 al.5) et le PEC MP.

Pour des questions linguistiques évidentes, le canton du Tessin n’a pas souhaité participer au PER-MP, d’où sa délimitation uniquement « romande », et les cantons bilingues — BE, FR, VS — devront se déterminer soit en faveur d’une adaptation du PER-MP pour leur partie germanophone, soit opter pour une version allemande. La Suisse romande est la seule région de Suisse à avoir fait le choix d’un plan d’études régional.

Le PER-MP correspond à ce que le plan d'études cadre fédéral désigne par « plan d’études pour les filières de formation reconnues » (abrégé en « PFFR »). L’appellation PER-MP traduit la volonté politique d’harmonisation de la maturité professionnelle au niveau romand. Il s'agit d'un document-type comprenant une partie commune à toute la Romandie, non modifiable, ainsi qu'une partie spécifique à compléter par chaque établissement (ou canton) en fonction de ses spécificités.

 

Powered by /boomerang - Hébergé au sein du réseau scientifique valaisan VSnet